lundi 18 juin 2007

Les trucs qui aident...

Pour les mamelons endoloris au début

La goutte de lait
Après avoir allaité, rien de tel que d’étendre une goutte de lait sur le mamelon. Le lait maternel a des propriétés antiseptiques et est bien gras. Cela permet donc de désinfecter les éventuelles micro-plaies et le mamelon est hydraté, grâce à la graisse du lait.

Les crèmes
Le conseil le plus répandu, à part la goutte de lait, est d'utiliser de la Lanoline, de la graisse de laine, parce que c'est le plus naturel.

Personnellement, j'ai utilisé la crème Bioform des laboratoires Vogel. C'est une crème à l'arnica très facile à appliquer et qui m'a vraiment soulagée. Il en existe bien d'autres, notamment chez Weleda.

Pour ce genre de crèmes, je préfère rester dans les labos bio, parce que malgré le fait d'essuyer le mamelon avant de donner à manger, il y aura toujours des particules de crème qui seront ingurgitées par notre petit ange.


Pour "produire" plus

La Tisane
Pour favoriser la lactation malgré la fatigue des nuits interrompues, je bois de la tisane. Je suppose qu’on peut en trouver à plusieurs endroits, mais voici celle que je prends.

Je la trouve chez D*esmecht, Place Sainte-Catherine 10 à 1000 Bruxelles. Ca s’appelle : « Favorise la Lactation / Bevordert de Borstvoeding ». Pour ceux qui veulent se la faire eux-mêmes, je vous mets les ingrédients : Urtica dioica L., Foeniculum vulgare L., Cuminium cyminum L., Lminum album L. Humulus lupulus L. .

L’odeur du mélange est un peu bizarre. Ma collègue trouve que le goût n’est pas terrible alors elle rajoute un peu de camomille. Personnellement, je ne trouve pas ça si mauvais, même si la camomille améliore quand même le goût.

La tisane coûte 7.80 € pour 240 g. En buvant environ 6 tasses par jour, mon paquet aura tenu un mois et demi. J’utilise le mélange chaque fois 2 fois.

Le G*alactogil
Il s’agit de granules blanches à dissoudre dans l’eau. Il faut les prendre avant les repas, maximum 3 fois par jour.

Ca coûte 7,5 € pour une boite. Je ne sais pas encore combien de temps on tient avec une boite, mais ça ne doit pas être très longtemps.

Personnellement, je trouve le goût vraiment infâme.


Les huiles essentielles
Je n’ai pas testé. Je dois avouer mon ignorance quant à leur utilisation pour autre chose que pour faire tremper les couches lavables ;-).

1 commentaire:

Virginie a dit…

En ce qui concerne les huiles essentielles, je souhaiterais attirer votre attention sur l'importance d'avoir un conseil de professionnel. L'utilisation de certaines huiles essentielles peut être dommageable pour l'utilisateur. Certaines huiles sont abortives, par exemple, et ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes.